Qu'est-ce qu'un correcteur professionnel ?

Objectif zéro faute

C’est le contrôleur qualité de tout texte destiné à publication ou diffusion. Sa lecture est minutieuse et approfondie : il repère les erreurs d’orthographe, de typographie (ponctuation, majuscules…) et de syntaxe (construction des phrases).
« L’esprit en alerte, l’œil acéré, le flair aiguisé, le correcteur traque les fautes de toute nature, de la bête coquille au subtil contresens en passant par la classique faute d’accord » (ONISEP).

Style et clarté

Mais ce n’est pas tout. Il vérifie également le sens et la cohérence du texte. Un oubli, une date erronée, une virgule ou un accent mal placé et le texte devient confus (un Louis XIV pour un Louis XVI…). Une perte de lisibilité qui génère une perte de crédibilité pour l’auteur, l’éditeur, le journal, l’entreprise.

Pourquoi faire appel à un spécialiste de la correction ?

Un texte a toujours besoin d’un œil extérieur. Trop imprégné de son propos, l’auteur peut manquer de recul pour faire son autocritique. La langue, le contenu et la présentation doivent être assez précis et clairs pour satisfaire le lecteur, qu’il soit averti ou novice, et assez intéressant pour attirer et retenir l’attention.

Le correcteur professionnel intervient en tant que lecteur critique et sensible, ce qui n’est pas le cas d’un logiciel de correction qui ne repèrera pas les subtilités de la langue ou les contresens.

Contrairement au relecteur non professionnel,  c’est un spécialiste qui  a appris les règles et les codes du métier : l’orthotypographie, les signes conventionnels de correction.